L'actualité du SNBH

Les articles d'actualité de cette page d'accueil sont commentables par les adhérents, dans l'espace "Forum de discussion".


 

Immuno Hemato

23 mai 2018 - Immuno Hématologie

Arrêté du 15 mai 2018 fixant les conditions de réalisation des examens de biologie médicale d'immuno-hématologie érythrocytaire

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000036932278&dateTexte=&categorieLien=id

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

ANSM : EEQ

22 mai 2018 - ANSM et EEQ

L'ANSM a pour  mission d’établir et rendre publique en mars de chaque année une synthèse des rapports annuels transmis par les organismes d’évaluation externe de la qualité (OEEQ).

Voici le rapport : http://ansm.sante.fr/Activites/Controle-national-de-qualite-des-analyses-de-biologie-medicale-CNQ/Syntheses-et-rapports/%28offset%29/7

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Enquête

18/05/2018 - Plus de deux tiers des biologistes hospitaliers victimes de la souffrance au travail

Fin mars 2018, nous avons réalisé une grande enquête auprès des biologistes hospitaliers sur leur état de mal être au travail. Sur les 2 500 professionnels, 499 ont répondu, soit 20 % de la population. Cette dernière qui a une moyenne d'âge de 49 ans est composée pour les deux tiers de femmes et pour un tiers d'hommes. Détails de l'enquête.

69 % des répondants disent vivre une situation de souffrance dans l'exercice de leur fonction.  Parmi ces derniers, 46 ont été en arrêt de travail à cause de leurs conditions de travail, soit 13,3 %. La durée moyenne de l'arrêt est de 74 jours, la médiane est de 30 jours. Pis, 272 biologistes sont en situation de souffrance depuis plus d'un an. Parmi les raisons de ce mal-être, la surcharge de travail est le plus souvent citée pour 55 % des réponses. La deuxième cause donnée est l'accréditation (52 %), suivie du sentiment de moins bien faire son travail (49,3 %). Parmi les conséquences sur la vie personnelle sont évoquées l'impossibilité de décrocher, même en congé (49 % des réponses), des troubles du sommeil (49 %), l'angoisse (40 %) et même des idées suicidaires (4 %). Quant aux démarches entreprises ou envisagées pour améliorer leur situation, les réponses se partagent entre des demandes pour être déchargé de certaines responsabilités (26 %), une consultation médicale ou psy (22%), le recours à un antidépresseur (11%), voire une demande de mutation (14%) ou une démission (11 %). A noter, 79 % des répondants n'ont pas eu connaissance de la mise en place de l'Observatoire de la souffrance au travail (versus 22 % qui le savaient).

 

Retrouvez la synthèse et les conclusions de l'enquête : http://www.snbh.asso.fr/wp-content/uploads/Enquete-souffrance-et-mal-etre-Synthèse-et-Conclusions.pdf

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Grève du 22 mai

04 / 05 / 2018 - Grève du 22 mai

Le SNBH appelle à la grève le 22 mai 2018, jour de grève nationale des fonctionnaires.

Lisez le communiqué de presse ici :

http://www.snbh.asso.fr/wp-content/uploads/CP-SNBH-Grève-22-mai-2018.pdf

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Interférence de la biotine avec les immunodosages

11/04/2018 - Diffusion d'un information/recommandation de l'ANSM concernant l'interférence de la biotine avec les immunodosages

L'ANSM a publié sur son site en juillet 2017 une information-recommandation à destination des biologistes concernant l'interférence de la biotine avec les immunodosages faisant intervenir la biotine dans leur principe.
 
L'ANSM diffuse sur son site une nouvelle information-recommandation sur cette thématiques suite aux travaux engagés avec les fabricants depuis juillet 2017 :

Cliquer ici pour la découvrir

 

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

NABM

10/04/2018 - Nouvelle NABM

Décision du 12 mars 2018 de l'Union nationale des caisses d'Assurance Maladie relative à la liste des actes et prestations pris en charge par l'Assurance Maladie | Legifrance


https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000036773564&dateTexte=&categorieLien=id

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

JFBM 2018

15 février 2018 - 2eme étidion des JFBM
Le bureau du SNBH et l'équipe d'Organisation JFBM ont le plaisir de vous informer que les 2emes JFBM se dérouleront à l'ACCORHOTELS ARENA de Paris Bercy les 16 et 17 octobre 2018.
Nous vous invitons d'ores et déjà à bloquer votre agenda.
Au programme et comme habituellement : sessions scientifiques, points rencontres avec nos partenaires, tables rondes…
Nous nous retrouverons dans une ambiance studieuse et conviviale pour cette nouvelle édition de l' événement majeur de la Biologie francophone.
 
A très vite pour plus d'infos…
 
Le Bureau du SNBH et l'Equipe d'Organisation des JFBM
Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Compenser la hausse de la CSG

8 janvier 2018 - Compenser la hausse de la CSG

Deux décrets, publiés dimanche 31 décembre 2017 au Journal officiel, instaurent une indemnité dans la fonction publique et une baisse des taux de cotisation d'assurance maladie applicables aux employeurs des fonctions publiques territoriale et hospitalière, pour compenser la hausse de la contribution sociale généralisée (CSG).

Conformément aux annonces du ministre de l'action et des comptes publics Gérald Darmanin, la hausse de 1,7 point de la CSG, inscrite dans la loi de finances pour 2018, est compensée par une indemnité pour les fonctionnaires et agents contractuels de la fonction publique, les militaires et les magistrats de l'ordre judiciaire à compter du 1er janvier 2018.

Le décret n°2017-1889, publié au Journal officiel du 31 décembre, détaille les modalités de calcul et de versement de cette indemnité compensatrice pour les agents.

Pour les fonctionnaires en poste avant le 1er janvier 2018, le calcul de cette indemnité compensatrice correspond à 1,6702 % de la rémunération brute annuelle de l'année 2017, auquel il faut d'abord déduire les montants dus sur cette rémunération au titre de la contribution exceptionnelle de solidarité, la cotisation salariale d'assurance et la contribution salariale d'assurance chômage, avant de multiplier le résultat par 1,1053.

Pour les agents publics nommés, recrutés ou réintégrés après le 1er janvier 2018, le calcul de l'indemnité compensatrice de la CSG correspond à 0,78% de leur rémunération brute mensuelle.

La rémunération brute comprend les éléments de rémunération perçus au titre de l'activité publique assujettis à la contribution sociale généralisée, à l'exclusion notamment des mesures statutaires en faveur des praticiens à plein temps des établissements d'hospitalisation publics.

Dans un communiqué diffusé le 13 novembre 2017, Gérald Darmanin avait annoncé que "le montant total de l'indemnité à verser aux agents à compter de janvier 2018 était estimé à 530 millions € par an" pour les collectivités territoriales et "320 millions € par an" pour les acteurs hospitaliers.

Une indemnité compensée par une baisse de 1,62 point du taux de cotisations de l'assurance maladie

Afin de ne pas grever les finances de la fonction publique hospitalière (FPH) et territoriale (FPT), cette indemnité est elle-même compensée par une baisse de 1,62 point du taux de cotisations de l'assurance maladie.

Le décret n°2017-1890, paru le 31 décembre au Journal officiel, indique en effet que "le taux de la cotisation d'assurance maladie applicable aux rémunérations versées aux fonctionnaires et aux agents permanents des collectivités locales et de la fonction publique hospitalière au titre des périodes courant à compter du 1er janvier 2018 est fixé à 9,88 %", contre 11,5% auparavant.

Journal officiel, dimanche 31 décembre 2017, texte 125 et texte 126

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Info Bio de fin d’année

22 décembre 2017 - Info Bio de fin d'année

Le dernier numéro d'info bio est disponible dans la partie réservée aux adhérents (http://www.snbh.asso.fr/forum-de-discussion-reserve-aux-adherents/)

Tout le bureau du SNBH vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année !!

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Guide DGOS

15/12/2017 - Guide DGOS et GHT

La DGOS a publié un guide et une FAQ pour la mise en place de la biologie médicale au niveau des GHT :

Cliquer pour les télécharger

 

FAQ

 

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Décès de Max Doppia

15 / 11 / 2017 - Décès de Max-André Doppia

Le Dr Doppia nous a quitté brutalement…

Le SNBH comme l'ensemble de la communauté médicale est attristé par cette nouvelle et sera présent aux obsèques de de confrère pas comme les autres.

 

Retrouvez la dépèche APMNews :

Pluie d'hommages après la disparition du Dr Doppia, président d'Avenir hospitalier
PARIS, 14 novembre 2017 (APMnews) – De nombreuses personnalités et organisations du monde de la santé ont rendu hommage, toute la journée de mardi, au Dr Max-André Doppia, président du syndicat Avenir hospitalier, brutalement décédé lundi.
Max-André Doppia, anesthésiste-réanimateur au CHU de Caen, est décédé à l'âge de 64 ans des suites d'un accident vasculaire cérébral (cf dépêche du 13/11/2017 à 18:41).
Il était président d'Avenir hospitalier depuis janvier 2016, il était également vice-président de l'intersyndicale Action praticiens hôpital. Il avait aussi été élu au conseil d'administration du Syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes-réanimateurs élargi (SNPHAR-E) à partir de 1998.
"C’est avec une infinie tristesse que nous avons appris la disparition brutale de notre collègue et ami, Max-André Doppia", avait déclaré dès lundi Jacques Trévidic, président d'd'Action praticiens hôpital, dans un communiqué. "Depuis de nombreuses années, Max était très investi dans de nombreux sujets professionnels et syndicaux hospitaliers où sa passion et son enthousiasme faisaient merveille et en étaient le moteur. Max va nous manquer pour son énergie communicative, sa gentillesse et son coeur immense".
"Personnalité éminente et reconnue du syndicalisme médical, il aura marqué chacun de ses interlocuteurs de son engagement, de sa disponibilité, de son enthousiasme, de son travail incessant auprès des valeurs qui le caractérisaient", a souligné le SNPHAR-E dans un communiqué. "Toujours disponible pour aider les collègues, il a su aussi impulser des travaux de fond pour la spécialité d’anesthésie réanimation, et pour l’ensemble des médecins hospitaliers. Il a toujours su concilier gentillesse et détermination, amitié et fermeté, constance et convivialité".
Sur le réseau social Twitter, Cédric Arcos, délégué général par intérim de la Fédération Hospitalière de France (FHF) a déclaré lundi en fin de journée : "La communauté hospitalière pleure ce soir un de ses fidèles serviteurs. Homme de conviction, médecin passionné, syndicaliste engagé. La FHF salue l’action de cet homme généreux et adresse ses sincères condoléances à sa famille et ses proches".
Le Syndicat des managers publics de santé (SMPS) a également réagi sur Twitter : "Max-André Doppia était un professionnel et syndicaliste passionné, ouvert et constructif, avec qui le dialogue était toujours possible. Le SMPS très ému, salue sa mémoire".
Le Syndicat des psychiatres des hôpitaux (SPH) a rappelé dans un tweet que "Max-André Doppia avait, il y a quelques jours, transmis son engagement pour l’hôpital public lors de notre assemblée générale de Toulouse par sa présence chaleureuse et la pertinence de ses analyses".
Le Syndicat national des gynécologues et obstétriciens de France (Syngof) a souligné dans un communiqué mardi que "l’engagement du Dr Doppia, anesthésiste réanimateur au CHU de Caen, a fait l’unanimité, tout particulièrement son investissement dans la lutte contre la souffrance au travail".
Dans un communiqué commun, le Pr Sadek Beloucif, président du Syndicat national des médecins des hôpitaux publics (Snam-HP), le Pr Benoît Misset, président du Syndicat national des médecins réanimateurs des hôpitaux publics, le Pr Benoît Plaud, président duCollège national des enseignants d'anesthésie-réanimation et le Dr Norbert Skurnik, président de la Coordination médicale hospitalière (CMH) ont déclaré : "Max était un homme bon, un homme d’engagement, qui avait su notamment à travers sa famille syndicale relayer et amplifier l’action de défense de ses collègues et d’amélioration de leur cadre de travail qu’il avait débutée à l’échelon local. Il laissera l’image d’un homme doux, sensible, mais déterminé et attentif aux autres".
Le Syndicat national des hospitalo universitaires (SNHU) a dit que "partageant une vision humaniste et syndicale de l'exercice professionnel, Max-André Doppia a fait progresser toute notre communauté dans la compréhension de l'Hôpital au service des patients. Plus qu'un engagement, une philosophie".
Des hommages ont également été rendus sur les réseaux sociaux et via des communiqués par le Dr Patrick Bouet, président de l'ordre des médecins, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF), le Syndicat national des infirmiers anesthésistes diplômés, l'Association des médecins urgentistes de France (Amuf), le Syndicat des radiologues hospitaliers (SRH), l'Association nationale des étudiants en médecine de France (Anemf) ainsi que les syndicats d'internes et de chefs de clinique.
vh/ab/APMnews

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Poste de PH

16/10/2017 - Tour de recrutement

Parution des postes de PH pour le second tour 2017 de recrutement des PH sur le site du CNG.
Vous trouverez ci-dessous le lien vous permettant de prendre connaissance des modalités de candidature
J’attire surtout votre attention sur les délais impartis, les dossiers doivent être transmis au CNG au plus tard pour le 29 octobre 2017, envoyés en  recommandé avec accusé de réception.
Vous pouvez déposer l’exemplaire destiné à l’établissement au secrétariat des Affaires médicales, un récépissé vous sera remis.
http://www.cng.sante.fr/-Postes-de-praticiens-hospitaliers-.html
http://www.cng.sante.fr/-Tour-de-recrutement-.html

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Découvrez le nouvel Info Bio

10/07/2017 - Découvrez le nouvel Info Bio

Au sommaire de ce dernier numéro :

L'avancement des JFBM, l'actualité syndicale, les résultats des élections, et des réponses aux questions des biologistes.

N'oubliez pas de participer au Prix Poster, et à vous inscrire à la session DPC des premières Journées Francophones de Biologie Médicale.

 

Vous pouvez télécharger le numéro 8 d'Info Bio en cliquant ICI !

Bonne lecture, et bon été !

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

JFBM

12 juin 2016 - JFBM

Les inscriptions pour les premieres Journées Francophones de Biologie Médicale sont ouvertes !!

 

Rendez vous sur www.jfbm.fr pour retrouver tous les renseignements nécessaires !

Venez nombreux !

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Nouvelle ministre de la Santé

19/05/2017 - Nouvelle ministre de la Santé

Les biologistes médicaux des secteurs public et privé et les internes en Biologie médicale félicitent la nouvelle ministre des Solidarités et de la Santé et souhaitent un souffle nouveau !

 

Découvrez le communiqué ici :

http://www.snbh.asso.fr/wp-content/uploads/Nomination-de-Madame-Agnès-Buzyn-Les-biologistes-médicaux-et-les-internes-félicitent-notre-nouvelle-ministre1.pdf

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Communiqué de la CPH

02/05/2017 - Communiqué de la CPH


inconnu.jpg
 

 

Président :
Dr Jacques Trévidic
jacques.trevidic@gmail.com
Secrétaire général :
Dr Marc Bétrémieux
marcbetrem@gmail.com
Délégué général :
Dr Denis Cazaban
denis.cazaban@wanadoo.fr
Délégué général :
Dr Jean-Marie Leleu
jm.leleu@wanadoo.fr

 

Communiqué du 1er mai 2017

 
La Confédération des Praticiens des Hôpitaux appelle la communauté médicale hospitalière à faire barrage aux programmes politiques fondés sur l'exclusion d'une quelconque communauté, quelles que soient ses origines.

Le serment d'Hippocrate nous impose de soigner toutes les personnes sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions, et d'intervenir pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité.

Les leçons du passé ne doivent pas être oubliées. Le vote de dimanche prochain est un devoir moral autant que civique.

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

PARIS HEALTHCARE WEEK 2017

27/04/2017 - PARIS HEALTHCARE WEEK 2017

Retrouvez PARIS HEALTHCARE WEEK 2017, ou le SNBH interviendra :

Quel dialogue médical & médicotechnique entre la Ville & l’Hôpital à l’ère des GHT ?
Retours d’expériences et perspectives : focus sur la prise en charge du diabète, une épidémie en expansion

PARC DES EXPOSITIONS – Pavillon 1 – Espace HIT
PARIS PORTE DE VERSAILLES

Plus d'information ici: PROGRAMME

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Info Bio n°7

20/04/2017 - Info Bio n°7

Découvrez la newsletter Info Bio n°7 :

Cliquer ici pour la lire !

Bonne lecture

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Postes de PH

13/04/2017 - Postes de PH

La liste des postes de PH ouverts à candidature est publiée sur le site du CNG :

http://www.cng.sante.fr/-Postes-de-praticiens-hospitaliers-.html

Les dossiers de candidatures sont recevables JUSQU’AU dimanche 23 avril 2017 inclus.

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Baisse de nomenclature

24/03/2017 - Baisse de nomenclature

L’arrêté de baisse de nomenclature vient de paraître au journal officiel ce matin, date d'application SAMEDI 1ER AVRIL.

 

Pour la consulter : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=F461995F9D9FD37205655F8D7465ED76.tpdila13v_3?cidTexte=JORFTEXT000034265137&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000034264920

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Concours PH

02/03/2017 - Concours PH

La liste des candidats reçus classés par spécialités, type de concours et ordre alphabétique est publiée sur le site du CNG

 

http://www.cng.sante.fr/IMG/pdf/liste_d_aptitude_semaines_1-2-3-4-5-6_-_session_2016.pdf

 

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Inquiétude Outre Mer

27 février 2017 - Inquiétude en Outre Mer

LA CRISE AU CHU MENACE

AUSSI LES MEDECINS HOSPITALIERS

La CPH s'associe au mot d'ordre de grève des syndicats CFDT-CFTC-FO-SUD SANTE-UNSA

Suite aux conclusions d'un rapport d'audit de l'IGAS, la Direction prépare un plan d'économie drastique au CHU où il est envisagé de nombreuses suppressions de postes. Une intersyndicale composée des syndicats

 CFDT- CFTC- FO- SUD SANTE – UNSA a envoyé un préavis de grève illimitée au CHU de la Réunion à compter du mardi 28 février 2017 en présentant les revendications suivantes :

- Contre les suppressions de postes

- Contre le plan social du CHU

- Pour le respect des engagements pris lors de la création du CHU en 2012

La CPH s'associe à ce mouvement de grève et encourage ses adhérents et ses sympathisants à manifester leur soutien en faisant grève  vis à vis de cette situation préoccupante qui concerne l'avenir du CHU et la qualité des soins à la Réunion.

Des inquiétudes spécifiques pour tous les médecins hospitaliers des outre-mer

Des revendications spécifiques concernent les médecins hospitaliers :

- Maintien des effectifs : Ce n'est pas du luxe ! Notre situation n'a rien à voir avec la métropole, aucune voie de recours pour les populations, la gestion des crises sanitaires ne reposant que sur un seul opérateur : le CHU. Mais pour faire des économies, il serait tentant de ne pas remplacer les départs à la retraite et les médecins en fin de contrat comme le laisse entendre des rumeurs persistantes à l'intérieur du CHU. Le nombre des internes du CHU pourrait aussi être revu à la baisse ainsi que leur rémunération. Et s'il y a moins d'internes c'est aussi moins de médecins à terme à la Réunion !

- Respect des statuts : Vous avez sans doute lu dans la presse qu'il est envisagé une atteinte à notre statut concernant l'outre mer, sans doute le début d'un détricotage complet du statut pour tous les médecins hospitaliers outre-mer.

-  Respect de l’accord social fondateur du CHU : Il aurait été sous entendu que cet accord très précis sur les engagements financiers et en matière de personnel n'engagerait pas le CHU, comme si la signature du Directeur, du Président de CME et des responsables syndicaux comptaient pour du beurre!

- Renforcement de l’attractivité outre-mer : Allons-nous voir se généraliser la situation que connait déjà la radiologie avec une pénurie impossible à combler, avec délocalisation de la spécialité en métropole. Et pour la radiologie interventionnelle on fera comment?

Mais que fait l'ARS?

Le rôle de l'ARS c'est de trouver des financements en rapport avec nos besoins de santé. A la Réunion il est statistiquement prouvé par l'ARS elle-même, dans son fameux Projet Régional de Santé (PRS), que ces besoins sont énormes en rapport avec la mutation socio démographique que connait notre région nécessitant un financement à hauteur des enjeux. Nous sommes une des régions les plus défavorisée au plan national.

Des solutions il y en a, il suffit d'avoir le courage de les mettre en œuvre : Objectif National des dépenses d’Assurance Maladie (ONDAM) régional, enveloppe financière spécifique comme à Mayotte ou aux Antilles. Au lieu de cela nous devons réaliser les mêmes économies que les régions favorisées comme Paris? Vous ne trouvez pas ça scandaleux ?

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Congrès SFIL

07/01/2017 - Congrès SFIL 2016 à Chambéry

Le Congrès SFIL 2016 se déroulera à Chambéry les 9 et 10 mars prochain. Le thème d’interoperabilité et les derniers sujets sur l’envoi des résultats sera bien sur au cœur des préoccupations comme la sécurité informatique en laboratoire.

Toutes les informations nécessaires sur le site de la SFIL :

Programme : http://www.sfil.asso.fr/images/congres/2017/programme/SFIL-programme-congres-2017.pdf

Inscription : http://www.sfil.asso.fr/493-slider/111-vittel-2015

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Bonne Année 2017

03 janvier 2017 - Bonne Année 2017

Tout le bureau du SNBH vous souhaite une excellente année 2017.

Tous nos voeux pour vous et vos proches !

Rendez vous à Bordeaux en septembre !!

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Info Bio n°6 et JO

23 décembre 2016 - Info Bio n°6 et JO

Deux textes importants sont parus au JO :

- arrêté sur la liste des examens réputés urgents

- arrêté relatif à l'indemnité d'engagement de service public exclusif qui passe à 700€ brut pour les praticiens ayant un engagement d'au minimum 15 ans à compter du 1er janvier 2017 (contrat avec votre établissement)

 

De plus, vous trouverez le numéro 6 de info bio dans la partie réservée aux adhérents :

http://www.snbh.asso.fr/forum-de-discussion-reserve-aux-adherents/

Bonne lecture, et bonnes fêtes de fin d 'année !

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Biologie Sans Frontière

12 / 12 / 2016 - Biologie Sans Frontière

Message du Pr Pierre Flori

 

Cher(e) collègue, Cher(e) confrère,

Nous avons le plaisir de joindre à ce courrier notre nouvelle brochure qui a pour objet de présenter notre association Biologie sans Frontières  (BSF) à tous les acteurs en biologie médicale.

Beaucoup d’entre vous ne nous connaissent pas et pourtant notre association a été créée il y a plus de vingt ans et est devenue reconnue d’utilité publique. BSF vient en aide aux laboratoires médicaux des pays en développement (PED) en proposant des formations (techniques, de qualité, de gestion…), des équipements associés, et un suivi au long-court.

BSF n’agit pas dans l’urgence mais son action se concrétise sur le long terme (développement et suivi) en répondant au mieux à notre doctrine « développer pour ne plus assister ».

BSF, par ses actions, veut porter haut les couleurs de la biologie médicale française de par le monde, et par ce biais, nous devenons vos représentants dans de nombreux PED.

 Alors, pour découvrir -et pourquoi pas- soutenir nos actions, je vous invite à lire notre brochure. Vous pouvez aussi renforcer les rangs des biologistes « adhérents » (près de 400 adhérents) en remplissant l’appel à cotisation transmis en PJ ou directement sur notre site internet www.bsf.asso.fr (site de paiement sécurisé, onglet « nous aider »).

 En vous remerciant, humanitairement.

 Pr Pierre Flori, président de Biologie Sans Frontière

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Anofel

11 / 12 / 2016 - ANOFEL

Message du Dr Florent Morio :

Cher(e) collègue,

Au nom de la collégiale ANOFEL des enseignants et praticiens hospitaliers de Parasitologie et Mycologie Médicale, j'ai le plaisir de vous informer que nous avons développé un nouvel outil iconographique pour l'apprentissage de la Parasitologie-Mycologie. Ce site internet en accès libre après simple inscription donne accès à une base de données, régulièrement actualisée, contenant déjà plus de 1800 photos et plus d'une 40aine de vidéos de parasites, champignons d'intérêt médical (macroscopie / microscopie), de lésions cliniques, d'illustrations épidémiologiques, d'entomologie, etc… Chaque iconographie est accompagnée d'une légende explicative. Ce nouvel outil devrait promouvoir et faciliter l'acquisition des connaissances dans le domaine du diagnostic des infections parasitaires et fongiques. Il recevra probablement un accueil favorable pour tous les biologistes exerçant dans le domaine de la microbiologie.

Dr Florent Morio (CHU de Nantes) et Pr Dominique Chabasse  (CHU Angers), coordonnateurs eANOFEL
Comité scientifique eANOFEL: Didier Basset, Françoise Botterel, Pascal Delaunay, Claude Guiguen, Catherine Kauffmann-Lacroix, Laurence Lachaud, Jean-François Pays, Marc Pihet, Florent Morio et Dominique Chabasse.

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Depèche APM

28/11/2016 - Dépèche APM : Les biologistes hospitaliers veulent renforcer leur poids au sein de la commission de hiérarchisation des actes

SUJET : ETABLISSEMENTS DE SANTE PROTECTION SOCIALE BIOLOGIE MEDICALE SYNDICATS ASSURANCE MALADIE MINISTERE-SANTE HOPITAL FEDERATIONS PRO FINANCES DGOS CHU-CHR

Les biologistes hospitaliers veulent renforcer leur poids au sein de la commission de hiérarchisation des actes

PARIS, 25 novembre 2016 (APM) – Les biologistes hospitaliers veulent renforcer leur poids au sein de la commission de hiérarchisation des actes de biologie médicale (Chab) afin de peser davantage sur les décisions tarifaires de l'assurance maladie, indique un courrier adressé à la ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine, dont l'APM a eu copie.

Datée de mardi, la lettre est signée par la Fédération nationale des syndicats de praticiens biologistes hospitaliers et hospitalo-universitaires (FNSPBHU), le Syndicat national des médecins biologistes de CHU (SNMBCHU), le Syndicat national des biologistes des hôpitaux (SNBH) et la Fédération hospitalière de France (FHF).

Ces organisations indiquent que l'Union nationale des caisses d'assurance maladie (Uncam) réunit la Chab depuis 2013 afin d'établir la liste des examens de biologie médicale pris en charge. "L'Uncam signe par ailleurs une convention avec les représentants des syndicats des laboratoires de biologie médicale du secteur privé pour l'établissement des tarifs des examens", ajoutent-elles.

Au sein de la Chab, seuls les syndicats de biologistes libéraux et l'Uncam disposent d'une voix délibérative tandis que les biologistes hospitaliers, la Haute autorité de santé (HAS) et les directions de la sécurité sociale (DSS), de l'offre de soins (DGOS) et de la santé (DGS) ont une voix consultative, selon le dernier texte signé entre les libéraux et l'Uncam (cf APM GB1OGQBN8).

Cette distinction entre biologistes privés et hospitaliers est justifiée par l'assurance maladie par le fait que la dotation des établissements de soins est basée sur les groupes homogènes de séjours (GHS) et qu'elle ne repose pas sur les tarifs fixés par la nomenclature des actes de biologie médicale (NABM), expliquent les organisations signataires du courrier à la ministre.

"Cette position méconnaît la situation lors d'un passage dans un service d'urgences et celle des soins non programmés non suivis d'une hospitalisation", assurent-elles. Car dans ces deux cas, les examens de biologie médicale sont exclus des forfaits et facturés par les établissements selon les tarifs de la nomenclature.

Assurance maladie et syndicats de biologistes privés se sont entendus début novembre sur une baisse temporaire de 2 centimes de la lettre clé B, valeur de base des tarifs (0,25 euro au lieu de 0,27 euro entre le 15 novembre et le 31 décembre), rappelle-t-on (cf APM EH8OGMOI4 et APM GB4OGQDH2).

La DGOS a confirmé, en réponse à une divergence d'interprétation entre l'assurance maladie et la commission des directeurs financiers de CHU, que cette baisse s'appliquait bien à la biologie hospitalière facturée à l'acte, rapportent les organisations hospitalières.

"Face à ce genre de situation, il devient indispensable que les représentants des syndicats du secteur public aient une voix délibérative au sein de la Chab", estiment-elles. "L'Uncam doit aussi tenir compte des avis de la Commission nationale de biologie médicale (CNBM) [cf APM GB5NUV396], où elle siège à côté de la HAS, pour la liste des examens de biologie médicale."

"Il serait regrettable qu'un dispositif ayant mis au centre de ses objectifs la qualité prouvée soit mis en difficulté d'application par une disposition de l'Uncam, distinguant le public du privé alors que la loi a les mêmes exigences d'accréditation pour la biologie médicale quel que soit le statut juridique de l'établissement", commentent les organisations.

gb/ab/APM polsan
redaction@apmnews.com

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Baisse de la cotation du B

17/11/2016 - Baisse de la cotation du B

Suite à différentes demandes, il est bien évident que la baisse transitoire du B de 27 cts à 25 cts s'applique à l'ensemble des laboratoires, étant donné que le B est universel entre tous les laboratoires.

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Mise en place du GHT

15/11/2016 - Mise en place des GHT

Dans le cadre du plan national d’accompagnement à la mise en œuvre des GHT. L’ANAP propose un dispositif d’aide à la mise en place de coopérations en matière de biologie médicale au sein d’un GHT, à destination des directeurs et biologistes d’établissements hospitaliers qui envisagent une coopération ou y sont déjà engagés.
L’appel à candidatures vient d’ouvrir sur le site de l’ANAP (lien direct de téléchargement).

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly