L'actualité du SNBH

Les articles d'actualité de cette page d'accueil sont commentables par les adhérents, dans l'espace "Forum de discussion".


 

Journal officiel du 21/09/2022

21/09/2022 - Actualités

Au journal officiel ce jour, la publication de l'arrêté portant abrogation de l'arrêté du 26 novembre 1999 relatif à la bonne exécution des analyses de biologie médicale. Le GBEA n’est plus !

Cet arrêté de 1999 n’était plus applicable depuis le 31 octobre 2020.

http://www.snbh.asso.fr/wp-content/uploads/joe_20220921_0219_0018-Abrogation-GBEA.pdf

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Majoration du TTA et des gardes : répondez à l’enquête FLASH-BACK

19/09/2022 - Enquête APH

Action Praticiens Hôpital a réalisé au mois de juin la grande enquête "Nuits Blanches" sur la permanence des soins. Les résultats de cette enquête ont alimenté la mission-flash gouvernementale sur les urgences et les soins non programmées. Des recommandations de la mission flash visaient à revaloriser les efforts des praticiens de l'hôpital public via une augmentation du temps de travail additionnel (TTA) et des gardes, limitées à la période estivale :

  1. doublement de l'indemnité de TTA
  2. majoration de 50 % de l'indemnité de sujétion des gardes

… mais il semble que ces mesures ne soient pas appliquées partout.

(Pour mémoire, TOUT ce qui est réalisé au-delà des obligations de service du quadrimestre soit 10 demi-journées par semaine, moyennés au quadrimestre, est du TTA).

APH réalise FLASH-BACK, une enquête-flash sur 72 heures, en vue de

  1. réaliser un état des lieux de l'application de ces mesures,
  2. mesurer votre ressenti sur les mesures (TTA, gardes) et l'absence d'autre mesures (astreintes, récupération des 4 ans d'ancienneté)

Cette enquête est anonyme. Une seule minute est nécessaire pour remplir le questionnaire : nous vous remercions d'avance pour votre participation !

La fin de l'enquête est fixée au jeudi 21 septembre, 10 heures. Report de la clôture des participations au vendredi 22 septembre 12h00.

Nous comptons sur votre participation : répondez, partagez ! C’est ici : enquête FLASH-BACK

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

L’Edito du SNBH

01/09/2022 - Actualités

 

Le SNBH souhaite une très bonne rentrée aux petits comme aux grands !

 

C'est le moment de vous inscrire sans plus attendre !

Rendez-vous du 5 au 7 octobre à Saint-Etienne pour la 5ème édition des Journées Francophones de Biologie Médicale!

Le comité scientifique vous a préparé un programme de qualité disponible sur le site www.jfbm.fr : conférences plénières, ateliers, sessions généralistes « pour les nuls », sessions spécialisées,  posters, challenge 180 secondes, communications parrainées…

L’occasion également d’échanger avec les partenaires présents.

Sans oublier les moments de convivialité à partager entre biologistes.

Profitez du tarif préférentiel en vous inscrivant avant le 11 septembre (-40%).

Comment s’inscrire ? Uniquement en ligne : www.jfbm.fr.

 

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

L’Edito du SNBH

09/08/2022 - Actualités
 
Avis et instructions publiés par la HAS à propos de la recherche de Mycoplasma genitalium et du dépistage du cancer du col de l’utérus. 
 
La HAS rend un avis favorable à l’inscription à la nomenclature de la recherche de Mycoplasma genitalium par PCR et en précise les indications restreintes. Les prélèvements urogénitaux à privilégier pour cette recherche sont l’auto-prélèvement vaginal chez la femme et le premier jet urinaire chez l’homme. La HAS précise par ailleurs qu’il ne convient pas de rechercher ce mycoplasme en dehors de ces indications, en particulier à des fins de dépistage d’infections sexuellement transmissibles chez un sujet asymptomatique. 
La HAS est également favorable à l’inscription à la nomenclature de la recherche des mutations de résistance aux macrolides de M. genitalium dès lors que ce mycoplasme est détecté dans un prélèvement urogénital (acte précédent) afin de pouvoir proposer au patient un traitement alternatif aux macrolides s’il est infecté par une souche résistante à cette classe d’antibiotiques. 
Enfin la HAS préconise logiquement la radiation de l’acte intitulé « Mycoplasmes : cultures sur milieux spéciaux, numération, caractérisation » (code : 5253 de la nomenclature des actes de biologie médicale). 
 
Concernant le dépistage du cancer du col de l’utérus la HAS diffuse au travers de référentiels nationaux la liste des renseignements devant accompagner le prélèvement cervico-utérin ainsi que les modèles de courriers/conclusions simplifiés de résultats à délivrer à toutes les femmes effectuant un dépistage du cancer du col de l’utérus. La feuille de demande, fournie au préleveur par la structure d’anatomocytopathologie ou de biologie médicale doit obligatoirement comporter l’ensemble des renseignements nécessaires à la bonne exécution des examens et à l'interprétation des résultats. 
 
 
Stratégie de diagnostic du virus Monkeypox
 
Une fiche récapitulant la réglementation et les doctrines en vigueur a été publiée sur le site du ministère à l’adresse suivante : 
Celle-ci précise un certain nombre de points sur lesquels vous nous avez interrogé : l’inscription à la nomenclature des actes de biologie médicale des RT-PCR de détection du virus Monkeypox, les indications de diagnostic, le cadre de la réglementation « micro-organisme et toxines (MOT) etc. 
La liste des kits dont la performance a été validée à ce jour par le CNR est également disponible sur le site du ministère : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/reactifs_mkp_pcr_pcr_web_sans_rapport_cnr_04082022.pdf
Au même titre que cette liste, la fiche sera actualisée au fil de l’eau en fonction des évolutions de la doctrine et des précisions utiles que nous pourrons apporter. 
 
Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

L’Edito du SNBH

21/07/2022 - Actualités

 

Retour sur l’enquête sur l’assurance qualité du CNP de Biologie Médicale


Vous avez sans doute répondu à l’enquête en ligne organisée par le CNP de Biologie Médicale entre octobre et décembre 2021 à laquelle le SNBH a apporté sa contribution. Vous avez été 467 biologistes médicaux (BM) à y répondre dont 57%
biologistes hospitaliers (CH ou CHU) et nous vous en remercions. Le rapport des résultats de cette enquête a été envoyé au directeur général du Cofrac le 13 juillet dernier et ce dernier en a accusé réception.
 

Quelques points essentiels :

· l’augmentation des coûts du laboratoire pour l’accréditation est une évidence tant sur le plan financier qu’humain pour 95% des répondants

· 60 % estiment que l’accréditation n’a pas amélioré la qualité des soins

· dans le contexte de la crise sanitaire récente, près des deux tiers des biologistes pensent que l’accréditation a plutôt constitué une entrave pour les laboratoires

· dans la majorité des cas, le temps humain affecté à la qualité l’est au dépend des autres activités du laboratoire ; pour les biologistes, ce temps empiète sur celui consacré au dialogue clinico-biologique, à la formation médicale, à la mise en place de nouvelles techniques et/ou de nouvelles analyses, à la formation du personnel ainsi que sur le temps personnel

· une large majorité des répondants (80,7%) pense que l’accréditation dans sa forme actuelle n’est pas adaptée à la biologie médicale

· si le changement réglementaire avec une accréditation à 100% des lignes de portées est accueilli favorablement, la grande majorité (83%) souhaite alléger encore le processus d’accréditation

· 78,6 % des répondants seraient favorables à la mise en place d’un référentiel de bonne pratique plutôt conduit par la profession (à 67%) que par la HAS (18%), le ministère (8%) ou le Cofrac (4%).

Le SNBH est prêt à participer avec le CNP de BM à un échange constructif avec le Cofrac et les instances ministérielles pour améliorer notablement la démarche d’accréditation.


Le rapport de l’enquête est disponible dans l'espace adhérent : http://www.snbh.asso.fr/forum-de-discussion-reserve-aux-adherents/

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Les biologistes hospitaliers exclus des discussions avec la CNAM !

11/07/2022 - Communiqué de presse
 
Alors que la CNAM propose de faire 180 millions d’économie sur la biologie médicale dans son projet de rapport annuel, les biologistes hospitaliers réagissent.
 
Les laboratoires hospitaliers n’ont pas connus de hausse de leur financement en raison de la crise sanitaire malgré une activité sans précédent. Depuis des années les biologistes hospitaliers subissent et appliquent les baisses de nomenclature négociées entre la CNAM et les syndicats de biologie libéraux. Il en découle une baisse de leur activité en B et de sa valorisation financière même si le nombre d’actes est en augmentation. L’impact sur les équilibres économiques des laboratoires hospitaliers est fort et ceci se traduit par une diminution des ressources allouées d’une part, pour les ressources humaines avec la suppression ou le non renouvellement de postes et d’autre part sur les ressources matérielles avec des difficultés à renouveler le matériel et à innover.
Les enveloppes versées aux hôpitaux sur les actes innovants (MIG G03) ne permettent pas de compenser cette injustice et ce d’autant que certains d’entre eux comme en génétique ou en oncogénétique sont traités à l’étranger ce qui entraine une fuite du financement dédié. Il est particulièrement inquiétant que le financement des actes innovants adossé à une MIG ne soit pas intégralement dédié aux dépenses d’innovation en biologie hospitalière alors que les laboratoires hospitaliers se sont largement réorganisés eux aussi et sont désormais pour nombre d’entre eux reconnus comme laboratoire de biologie médicale de référence (LBMR).
 
La CNAM suggère de relancer la maitrise des prescriptions d’actes de biologie médicale – ce que font déjà au quotidien les biologistes hospitaliers depuis très longtemps soucieux de la maîtrise des dépenses de santé – à travers un programme d’action en concertation avec les syndicats représentatifs de la profession et les prescripteurs.
 
Les syndicats de biologistes hospitaliers seront-ils conviés aux discussion avec la CNAM? Nous n’en sommes pas sûrs !
 
Les syndicats de biologistes médicaux hospitaliers demandent :
- de participer aux réunions de concertation avec la CNAM
- et surtout de revoir le systeme d'evalution et de valorisation de l'activité des laboratoires de biologie medicale hospitaliers
 
 
Dr. Carole POUPON – Présidente du SNBH – 06 76 36 56 67 – carole.poupon@ch-gonesse.fr
Pr. Bruno BAUDIN – Président de la FNSPBHU – 06 47 90 64 94 – bruno.baudin@aphp.fr
Dr. Eric GUIHEUNEUF – Vice-Président des Biologistes Médicaux – 06 10 97 25 14 – eric.guiheneuf@gmail.com
Pr. Jean-Paul FEUGEAS – Président du SNMB-CHU – 06 85 99 39 18 – jean-paul.feugeas@inserm.fr
Pr Bruno LACARELLE – Président de la conférence des Chefs de Pôles de Biologie-Pathologie des CHU – 06 72 68 49 05- bruno.lacarelle@ap-hm.fr
 
Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

La Confédération des Praticiens des Hôpitaux félicite et sollicite sans plus attendre le Ministre de la Santé et de la Prévention

04/07/2022 - Communiqué de presse

 

Lire le communiqué :

http://www.snbh.asso.fr/wp-content/uploads/CP-CPH-nomination-Dr-François-BRAUN-04-07-20222.pdf

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Nomination du ministre de la Santé et de la Prévention

04/07/2022 - Communiqué de presse

 

Le SNBH réagit à la nomination du Dr François Braun en tant que nouveau ministre de la Santé et de la Prévention et l’en félicite.

Voir le communiqué de presse :

http://www.snbh.asso.fr/wp-content/uploads/Communiqué-4-juillet-22-SNBH.pdf

 

 

 

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

L’Edito du SNBH

29/06/2022 - Actualités

 

Avant votre départ en vacances n’oubliez pas de renouveler votre adhésion ou d’adhérer au SNBH si vous ne l’avez pas déjà fait, de vous inscrire aux JFBM et de déposer votre résumé de poster !

 

Pourquoi adhérer au SNBH ?

 

 

Une enquête du SNBH pour la rentrée

Suite aux retours des délégués régionaux SNBH, il nous semble important d’évaluer les difficultés de recrutement liées à l’évolution de la démographie des biologistes médicaux. Le SNBH prépare une enquête pour le mois de septembre.

 

Enquête APH « Nuits Blanches »

Nous avons reçu près de 7500 réponses dont 333 biologistes, ce taux de réponse est très honorable et nous vous en remercions beaucoup. APH va largement diffuser les résultats de cette enquête, les premières données sont disponibles  sur le site web APH (https://aph-france.fr/premiers-resultats-de-l-enquete.html). N’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux et dans la presse.

 

Nous vous souhaitons un bel été et de très bonnes vacances bien méritées !

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

JFBM

22/06/2022 - Programme et ouverture des inscriptions

 

Chers Amis,

 

Le comité d'organisation des JFBM a le plaisir de vous informer que le programme des 5èmes journées qui se tiendront à Saint-Etienne du 5 au 7 octobre prochain est disponible sur notre site www.jfbm.fr.


Nous vous laissons découvrir ce programme de qualité et nous vous invitons à vous inscrire sans plus attendre.


Nous vous donnons rendez-vous à Saint-Etienne !

 

L'équipe d'organisation

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

L’Edito du SNBH

13/06/2022 - Actualités

 

Enquête Action Praticiens Hôpital « Nuits blanches 2022 »

APH, intersyndicale dont fait partie le SNBH, lance une grande consultation de l’ensemble des praticiens du lundi 13 juin au dimanche 27 juin minuit sur la Permanence des soins.

Donnez votre avis massivement, partagez ce questionnaire : vous allez nous parler de vos gardes, de vos astreintes, du samedi matin, du temps de travail additionnel et de la rémunération à la juste hauteur de votre travail.

Le temps de réponse est estimé de 3 à 10 minutes selon votre implication dans la permanence des soins. 10 minutes pour défendre nos longues nuits, ça vaut le coup de prendre la parole !

Nous porterons ces résultats auprès des tutelles. Nous comptons sur votre mobilisation sur cette enquête : pour commencer, cliquer sur le lien https://forms.gle/wc45TredgcYEAbY17

 

Résultats des élections au Conseil Central de la Section G de l’Ordre des Pharmaciens

Grâce à votre mobilisation, et nous vous en remercions, un quadrinôme hospitalier a pu être élu et nous félicitons les candidats. Les votes sont représentatifs d’une volonté de conserver une biologie indépendante et nous nous en réjouissons. Nous remercions nos collègues hospitaliers sortants qui n’ont pas été réélus pour leurs actions passées tout en regrettant leur départ. Nous comptons sur nos représentants restants et sur la nouvelle ou le nouveau président pour défendre la biologie hospitalière.

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Le SNBH en deuil

09/06/2022 - Décès

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Communiqué CPH

21/05/2022 - Communiqué de presse
 
La Confédération des Praticiens des Hôpitaux félicite et sollicite Madame la ministre de la Santé et de la Prévention.
Voir le communiqué :

http://www.snbh.asso.fr/wp-content/uploads/Commnuniqué-CPH-21-05-2022-.pdf

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

L’Edito du SNBH

28/04/2022 - Actualités
 
Elections au Conseil Central de la Section G de l’Ordre des Pharmaciens 
 
Nous vous appelons à participer massivement à ces élections. 
Les élections ordinales permettant de désigner vos représentants au sein du Conseil Central de la section G se dérouleront du 5 mai au 9 juin prochain à 9h. 
Vous avez dû recevoir le matériel électoral à votre adresse personnelle si elle est connue de l’Ordre, mentionnant votre identifiant personnel et confidentiel (code d'accès) accompagné d’un mode opératoire ainsi que la liste des candidats (dans un second courrier). Dans le cas contraire, n’hésitez pas à vérifier votre adresse personnelle sur le site de l’ordre sur le portail e-POP. Vous pouvez aussi récupérer votre code d’accès personnel directement via le site de vote. Un mot de passe vous sera alors transmis au choix soit par SMS soit par mail. Pour le ré-envoi du code d’accès et/ou de l’envoi du mot de passe, cela se fera uniquement sur le numéro de téléphone et ou l’adresse mail que vous avez communiqués à l’Ordre et que vous pouvez visualiser sur e-pop. 
En cas de difficultés de connexion ou de récupération de votre code d’accès, l’assistance téléphonique est disponible 24h/24, 7jours/7 au : 01 44 30 05 07. 
Même si cette démarche est lourde et chronophage nous devons nous mobiliser.
 
Trois nouveaux binômes seront élus. Le choix de nos représentants au Conseil Central de la Section G et au Conseil National est très important, voire déterminant, pour l’avenir des biologistes médicaux. Le SNBH souhaite apporter son soutien aux candidats qui sont attachés, à l’hôpital comme en secteur libéral, à l’indépendance du biologiste médical, au dialogue clinicobiologique ainsi qu’au maintien du maillage territorial des LBM afin de préserver la sécurité des patients en leur donnant accès à un laboratoire de proximité sur l’ensemble du territoire national. A l’opposé, nous demeurons très préoccupés par la financiarisation accrue de la biologie, liée à une concentration du capital et à l’arrivée de capitaux détenus par des groupes financiers et des fonds de pension.
N’hésitez pas nous contacter ou à contacter votre délégué régional. 
 
 
Communiqué du 28 avril 2022 : Ouverture puis fermeture de la vaccination : Les biologistes médicaux mis sur la touche ! 
 
Communiqué signé par la plupart des syndicats de biologie médicale dont le SNBH, le CNP de Biologie Médicale, les sociétés savantes et la section G de l’ordre des pharmaciens. Vous trouverez ce communiqué sur notre site internet. 
 
 
Communiqué du 14 avril 2022 : Les biologistes médicaux inquiets suite à la parution de l’arrêté du 11 mars fixant les listes autorisées aux infirmiers en pratique avancées 
 
Ce communiqué, disponible sur notre site, a été transmis à la DGS et fera l’objet d’une révision soumise prochainement à la Commission Nationale de Biologie Médicale. 
Nous avons également signalé les décrets du 22 avril autorisant les Sapeurs-Pompiers et les Ambulanciers au recueil de l'hémoglobinémie. 
 
 
Extension du champ d’exercice des biologistes médicaux pharmaciens 
Les biologistes médicaux pharmaciens spécialisés en Hémostase exerçant en milieu hospitalier ont adressé un courrier (disponible sur notre site) à la Présidente du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens et au Président du Conseil Central de la Section G demandant une reconnaissance de leur rôle tant sur le conseil que dans la prescription et d’adaptation de la posologie. Nous les soutenons dans cette démarche. 
 
 
Le programme des 5èmes JFBM sera bientôt disponible ainsi que l’ouverture des inscriptions 
Save the date : 5èmes JFBM à Saint-Etienne du 5 au 7 octobre 2022 ! 
Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Ouverture puis fermeture de la vaccination : Les biologistes médicaux mis sur la touche !

28/04/2022 - Communiqué de presse
 
Les arrêtés et décrets du 21 avril 2022 permettent l’élargissement de l’accès à d’autres vaccins aux pharmaciens d’officine, sages-femmes et infirmiers, à l’exception notable des laboratoires alors que les biologistes médicaux, naturellement compétents dans la gestion du parcours vaccinal de leurs patients, ont été oubliés dans cette liste.
Lire le communiqué de presse :
 
 
Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Extension du champ d’exercice des biologistes médicaux pharmaciens

24/03/2022 - Lettre des biologistes médicaux pharmaciens spécialisés en Hémostase au Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens

 

Retrouvez ici la lettre des 49  biologistes médicaux pharmaciens spécialisés en Hémostase adressée au Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens :

http://www.snbh.asso.fr/wp-content/uploads/LETTRE-ORDRE-14-04-22-+-signatures.pdf

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Les biologistes médicaux inquiets suite à la parution de l’arrêté du 11 mars fixant les listes autorisées aux infirmiers en pratique avancées

14/04/2022 - Communiqué de presse
 
L’arrêté du 11 mars 2022 modifiant l’arrêté du 18 juillet 2018 fixant les listes permettant l’exercice infirmier en pratique avancée concerne en partie la biologie médicale sans que les biologistes médicaux n’aient été concertés avant sa parution.
 
Le SNBH, LBM et la CNP BM demandent la réécriture de ce texte en concertation avec les biologistes médicaux ainsi que leurs collègues prescripteurs et IPA, en cohérence avec l’état de l’art et dans l’intérêt des patients.
 
 
Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

L’Edito du SNBH – Spécial Elections -

12/04/2022 - Actualités

 

Elections présidentielles

Le SNBH a communiqué ses attentes qui ont été relayées par la presse : Hospimedia (le 5 avril), APMNews (le 7 avril) et dans le dernier numéro d’Actu’APH visible sur le site https://www.aph-france.fr

Nous demandons :

  • que l’accréditation soit allégée et son obligation supprimée et pourquoi pas intégrée dans la certification HAS du parcours patient.
  • de ne plus mesurer notre activité en B, non valorisée à l'hôpital, mais en acte comme toute autre activité médicale.
  • une véritable réflexion sur la biologie hors les murs qui ne peut se faire qu’avec les biologistes médicaux.

Le triptyque des biologistes hospitaliers, acteurs incontournables dans le lien ville-hôpital, experts dans le parcours de soins des patients et maillon indispensable des données épidémiologiques mérite d'être enfin reconnu par les pouvoirs publics et apprécié par tous à sa juste valeur.

 

Elections des représentants des structures accréditées (collège A) au Comité de Section Santé Humaine

Si votre établissement est adhérent (renseignez-vous auprès de votre direction) ou si vous êtes membre associé, vous pouvez voter pour élire 4 représentants des structures privées et 3 représentants des structures de centres hospitaliers dont au moins un universitaire. N’hésitez pas à vous rapprocher de nous afin de faire le bon choix.

 

Elections au Conseil Central de la Section G de l’Ordre des Pharmaciens

Nous vous appelons à participer massivement à ces élections.

Une partie des mandats de conseillers ordinaux sera renouvelée. Les candidatures ont été déposées et les biologistes pharmaciens seront amenés à voter à partir du 5 mai. Trois nouveaux binômes seront élus. Le choix de nos représentants au Conseil Central de la Section G et au Conseil National est très important, voire déterminant, pour l’avenir des biologistes médicaux. Le SNBH souhaite apporter son soutien aux candidats qui sont attachés, à l’hôpital comme en secteur libéral, à l’indépendance du biologiste médical, au dialogue clinico-biologique ainsi qu’au maintien du maillage territorial des LBM afin de préserver la sécurité des patients en leur donnant accès à un laboratoire de proximité sur l’ensemble du territoire national.

A l’opposé, nous demeurons très préoccupés par la financiarisation accrue de la biologie, liée à une concentration du capital et à l’arrivée de capitaux détenus par des groupes financiers et des fonds de pension.

 

Elections professionnelles (prévues en 2023) 

Nous reviendrons largement vers vous à ce sujet mais n’oublions pas que le SNBH fait partie de la Confédération des Praticiens des Hôpitaux et donc d’Action Praticiens Hôpital, intersyndicales non signataires des accords du Ségur et que nous revendiquons pour vous l’attribution des 4 ans d’ancienneté à tous les PH nommés avant le 1er octobre 2020, la reconnaissance du temps de travail et la revalorisation de la permanence des soins.

De bonnes raisons d’adhérer au SNBH si vous ne l’avez pas déjà fait

http://www.snbh.asso.fr/adhesion/

 

 

Joyeuses Pâques !

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

L’Edito du SNBH

01/04/2022 - Actualités

 

Rapport de la commission d’enquête du Sénat sur la situation de l’hôpital
https://www.senat.fr/notice-rapport/2021/r21-587-1-notice.html
Où il est recommandé de rationaliser les procédures de certification, d’accréditation et d’évaluation (Page 120). Extraits :
Ces processus de certification, d’accréditation et d’évaluation constituent une garantie importante de la qualité et de la sécurité des activités hospitalières. Ils représentent néanmoins pour les établissements une charge très consommatrice de temps et un coût indirect significatif compte tenu du personnel qu’ils mobilisent.
Recommandation : assigner aux organismes de certification et d’accréditation l’obligation de se coordonner afin de regrouper leur intervention auprès des établissements dans une seule démarche commune.
Une simplification des procédures doit être recherchée. S’agissant par exemple des laboratoires de biologie, l’intervention du Cofrac pourrait être recentrée sur le contrôle des appareils de biologie en lien avec le soin.
Recommandation : simplifier les procédures de certification et d’accréditation en retenant des indicateurs moins complexes et en faisant appel aux données disponibles dans les systèmes d’information des établissements.
Nous rappelons que le SNBH sous son étiquette intersyndicale APH a été auditionné par le Sénat et donc écouté.


Nouveaux documents Cofrac
Applicables le 1er avril :
SH GTA 07 : recommandations pour la réalisation des examens de génétique en biologie médicale et en ACP
SH INF 36 : adaptaion du processus de vérification et de valdation de méthode dans le contexte de changement d’automates et métrologie adaptée en BM et en ACP. Un quatrième document
Applicables le 1er juin ;
SH GTA 08 : métrologie adaptée en BM et ACP
SH GTA 09 : renforcer l’évaluation de l’efficacité du SMQ des structures et son orienation vers le service médical rendu


Informations transmises par la cellule test du ministère (les réunions hebdomadaires sont annulées)
La courbe des tests réalisés continue d’augmenter fortement dépassant depuis le 29 mars les 4 millions sur 7 jours glissants ;
Taux de positivité des tests : 32,4 % sur 7 jours, contre 28,7 % une semaine plus tôt ;
16,9 % des tests RT-PCR validés entre le 25 février et le 3 mars 2022 étaient positifs. Ce taux a été multiplié par deux en moins d’un mois (34,7 %) et approche désormais son niveau record (35,6 % sur la semaine du 19 au 26 janvier 2022). Le taux de positivité (TP) des tests antigéniques a également nettement crû depuis le point bas de début mars, mais moins fortement que celui des RT-PCR, et il ralentit nettement sur les derniers jours ;
Le fait que le TP des tests RT-PCR ait connu une croissance plus marquée que celui des tests antigéniques, conduisant à dépasser de nouveau le niveau de TP des tests antigéniques peut s’expliquer par le fait qu’en période
de remontée épidémique, les PCR connaissent mécaniquement un surcroit de tests positifs plus important que les Tag, puisqu’une partie de ces derniers, en particulier quand ils sont positifs, sont suivis d’un test RT-PCR. Cet effet
est aujourd’hui renforcé par le fait que le taux de TAg positifs suivis par un RT-PCR a augmenté. Ainsi, sur la semaine du 6 au 13 mars, seulement 5,5 % des tests antigéniques positifs étaient suivis d’un test RT-PCR contre
11,2% la semaine dernière.


Arrêté du 30 mars 2022, modifiant l’arrêté du 1er juin 2021
Baisse des prix des TAG et autotests pour les 6 professions de santé ;
Le tarif des TAG réalisés en laboratoire n’évolue pas Le prix des TAG réalisés par les biologistes n'est pas fixé dans l'arrêté mais dans la NABM (Acte 4274 / cotation B36), donc pas d'évolution, il reste à 22,02€ ;
Prolongation de la prise en charge des tests dans les territoires ultramarins jusqu’au 30 juin 2022.


Vous avez des difficultés à recruter ? Faites nous remonter


Gen Ref 11

Une étude juridique a été confiée par le syndicat Les Biologistes Médicaux à une avocate. Sa lettre de réponse est disponible sur le site du SNBH dans votre espace adhérent alors n’oubliez pas d’adhérer au SNBH.
Si vous avez des problèmes avec le paiement en ligne, n’hésitez pas à nous contacter. http://www.snbh.asso.fr/adhesion/


Après le printemps, c’est l’hiver aujourd’hui et ce n’est pas un poisson !

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

L’Edito du SNBH

21/03/2022 - Actualités

 

Evolution de la stratégie de criblage

 Il est désormais demandé aux laboratoires de réaliser un criblage d’au moins 50% (seuil minimal) des prélèvements RT-PCR positifs avec Ct ≤30. Il convient de privilégier un modèle de sélection aléatoire permettant d’assurer une surveillance des mutations en circulation et de répartir l’activité de criblage sur l’ensemble des jours de la semaine.

Le dispositif de malus est, quant à lui, adapté à 50 % pour tenir compte de cet ajustement (arrêté du 15 mars

https://www.legifrance.gouv.fr/download/pdf?id=amKv-7g5rLaQSeNDDlhzBz7-g5OEvAXxl2PjZOzX1NY)

Le séquençage reste systématique pour les prélèvements avec un résultat de criblage C1D1

 

Décret n° 2022-352 du 12 mars 2022 modifiant le décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire précisant les conditions d’accès dans les établissements de santé.

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/jo/2022/03/13/0061

Pour le reste (laboratoires privés par exemple), l’ensemble des locaux accessibles aux patients, cette obligation peut être imposée par les responsables des structures ou locaux professionnels suivants 

 

Conduite à tenir pour les contacts à risque à compter du 21 mars

Dans l’objectif de renforcer la surveillance génomique, tout résultat positif de test antigénique ou d’autotest doit désormais faire l’objet d’une confirmation par test RT-PCR. Dans l‘attente du résultat de confirmation, la personne est considérée comme cas positif et entame sa période d’isolement. Pour mémoire, le résultat positif d’un test antigénique tient lieu de justificatif pour la prise en charge par l’Assurance maladie du test RT-PCR de confirmation.

 

Arrêté du 11 mars 2022 modifiant les annexes de l’arrêté du 18 juillet 2018 fixant les listes permettant l’exercice infirmier en pratique avancée en application de l’article R. 4301-3 du code de la santé publique

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/jo/2022/03/16/0063

Le SNBH s’interroge sur la liste des examens de biologie médicale que l’infirmier exerçant en pratique avancée est autorisé à prescrire pour les motifs de recours ou les pathologies dont il assure le suivi.

 

Elections présidentielles

Le SNBH a rédigé un document à destination des candidats.

 

N’oubliez pas d’adhérer au SNBH

Si vous avez des problèmes avec le paiement en ligne, n’hésitez pas à nous contacter.

http://www.snbh.asso.fr/adhesion/

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

A propos du GEN REF 11

04/03/2022 - RESERVE AUX ADHERENTS DU SNBH

Une étude juridique a été confiée par le syndicat Les Biologistes Médicaux à une avocate. Sa lettre de réponse est disponible dans la partie réservée aux adhérents. Connectez-vous (en haut à droite) et cliquez sur "Partie réservée aux adhérents" dans le bandeau vert.

 

Si vous n'avez pas encore adhéré ou renouvelé votre adhésion, cliquez sur http://www.snbh.asso.fr/adhesion/

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

L’Edito du SNBH

04/03/2022 - Actualités

Nouveaux Délégués régionaux 

Bienvenue à 
• Marc Villemain, région Bourgogne Franche-Comté
• Sylvie Lechat, région Grand Est 
• Frédéric Février, région Occitanie 
Et merci à 
• Emmanuel Louvrier 
• Chantal Della Chiesa 
• Isabelle Louvrier 
qui ont œuvré toutes ces années pour vous transmettre nos informations et nous faire remonter vos difficultés. Si cela vous intéresse nous manquons de délégués dans certaines régions : Centre, Bretagne, Corse, OutreMer. 
N’hésitez pas à nous contacter 
 
 
Enquête sur le « Ségur du Numérique » à destination des Biologistes des Hôpitaux 
 
Vous avez été 169 à répondre et nous vous en remercions Le SNBH a présenté les résultats de cette enquête le 1er mars à la Direction du Numérique en Santé. Tous vos commentaires ont été transmis. Nous mettrons prochainement les résultats sur notre site. La vague 2 du numérique sur les prescriptions est en marche, nous vous tiendrons informés.
 
 
Des nouvelles au sujet du GEN REF 11 
 
Une étude juridique a été confiée par le syndicat Les Biologistes Médicaux à une avocate. Sa lettre de réponse sera disponible sur notre site dans les prochains jours. 
Vous pourrez l’utiliser pour refuser l'écart, en faisant remonter vos problèmes techniques sur ce sujet. 
Une solution alternative – sans réponse du Cofrac à ce jour – est de mettre un lien renvoyant vers la liste détaillée des examens couverts par l’accréditation directement sur le site du Cofrac. Cela évite les problèmes de mise à jour… 
 
 
Mises à jour SI-DEP 
Suite à un test positif , SI-DEP envoie pour le compte de la CNAM un SMS supplémentaire : « Isolezvous, déclarez rapidement vos cas contacts sur https://declare.ameli.fr/listermescascontacts et prévenez-les. L’Assurance Maladie vous communiquera les consignes à suivre par SMS ou téléphone. »
Les tests antigéniques sont acceptés aux frontières : Jusqu’à présent les tests antigéniques positifs devaient être confirmés par des tests RT-PCR, seuls tests reconnus lors des passages de frontières. SI-DEP a été mis à jour à compter du 3 mars pour permettre de récupérer ce certificat de rétablissement issu de tests antigéniques positifs pour tous les tests réalisés à compter du 1er octobre 2021.
Le Flex ID dans TousAntiCovid : Depuis lundi 28 février, Pass+ dans TousAntiCovid a allégé son contrôle d’identité entre les DCC de vaccins et les DCC de tests. En plus d’améliorations sur la gestion de la translitération des caractères spéciaux, la nouvelle règle de gestion permet de régler les problèmes liés au nom marital en plus du nom patronymique, mais aussi les écarts sur les prénoms multiples ou composés.
 
 
Adhésion 2022 
 
N’oubliez pas d’adhérer au SNBH. 
Si vous avez des problèmes avec le paiement en ligne, n’hésitez pas à nous contacter.
 
 
Une pensée pour nos collègues ukrainiens et leur famille 
Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

L’Edito du SNBH

18/02/2022 - Actualités

 

Pénuries de consommables
 

Suite à notre enquête et grâce à vos réponses, nous avons pu alerter la DGS et nous vous en remercions.
Cette dernière a sollicité les ARS et des enquêtes flash ont été lancées par échantillonnage, vous avez peut-être été sollicités. L’ANSM de son côté confirme que la situation est compliquée et qu’il y a un manque de communication de la part de certains fournisseurs. En attendant que la situation s’améliore, n’hésitez pas à solliciter vos ARS qui pourraient vous aider en mettant en place des dépannages interlaboratoires, le secteur privé semblant moins touché. Continuez à nous alerter si la situation devient critique.

 

Dernier jour pour répondre à notre enquête sur le « Ségur du Numérique » à destination des Biologistes des Hôpitaux


https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSe9hlWJYjeC0NVkIxxK1YrUuze1-YCuQdQ11V_MP4l02nrshQ/viewform?

Le SNBH présentera les résultats de cette enquête le 1er mars à la Direction du Numérique en Santé.


DGS-Urgent 2022-27 et -28 sortis mercredi 16 février


Nous avons alerté la DGS sur l’impossibilité d’application de la saisie du statut vaccinal dans SI-DEP au niveau des LBM hospitaliers. Lors de la réunion du jeudi 17 février, nous avons pu obtenir des éclaircissements. A partir du 2 mars les patients pourront eux-mêmes combiner leur statut vaccinal et leur statut Covid (une infection équivalent à une injection) au niveau de l’application TousAntiCovid sur l’onglet Pass+ afin d’obtenir un certificat de rétablissement complet sans date de fin de validité. A partir du 15 mars un portail Web serait fonctionnel mais il faudra sans doute plusieurs mois avant que tout soit opérationnel.
En résumé nous n’avons rien à faire au niveau des LBM hospitaliers, la mesure n’est pas applicable.

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

L’Edito du SNBH

14/02/2022 - Actualités

 

Enquête flash suite aux pénuries de consommables

Suite à l'alerte lancée par le CHU de Strasbourg la semaine dernière et demandant une restriction des prélèvements en raison d’une pénurie de tubes, le SNBH a lancé vendredi 11/02 une enquête-flash via ses délégués régionaux. Vous avez déjà été une quinzaine à nous faire remonter des difficultés, ce qui nous a permis d’alerter la DGS et nous vous en remercions.

N’hésitez pas, si vous ne l’avez pas encore fait, à répondre à nos questions par mail (carole.poupon@ch-gonesse.fr) :

  1. Etes-vous touchés par la pénurie de tubes de prélèvement en plastique ? oui/non
  2. Si oui, quels tubes ?
  3. La situation risque- t-elle de s'aggraver ? oui/non
  4. Ou plutôt de s'améliorer ? oui/non

 

Merci aussi de répondre à notre enquête sur le « Ségur du Numérique » à destination des Biologistes des Hôpitaux

Vous la trouverez en suivant le lien : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSe9hlWJYjeC0NVkIxxK1YrUuze1-YCuQdQ11V_MP4l02nrshQ/viewform? C’est une courte enquête qui ne vous prendra que quelques minutes. Les réponses sont précieuses pour le syndicat ! Date limite de réponse : 18 février 2022.

 

Annulation de la réunion test traditionnelle avec la DGS jeudi dernier : plutôt bon signe ?

Quelques infos communiquées par mail par la DGS :

  • Tests réalisés ces derniers jours (situation au 9 février inclus) :

 

PCR
NP

PCR
Salivaire

TAG

ATS

TOTAL

Δ
7J glissants

TOTAL 7J GLISSANTS

1 995 000

3 608 300

5 603 300

-32,0%

1 792 000

203 000

3 599 000

9 300

 
  • Saisine du Haut Conseil de Santé Publique pour actualiser l’avis du 31 décembre 2021 en tenant compte de la situation épidémique actuelle (diminution des gestes barrières, fréquences des tests…). Evolutions à venir dans les protocoles applicables en population générale/milieu scolaire.   

 

  • Contact-tracing : Depuis le 09/02/2022, ouverture d’un nouveau téléservice ‘Lister mes cas contacts’ de l’Assurance Maladie, permettant aux personnes positives au Covid-19 de déclarer leurs cas contact. https://declare.ameli.fr/listermescascontacts

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

L’Edito du SNBH

07/02/2022 - Actualités

 

Le SNBH lance une enquête sur le « Ségur du Numérique » à destination des Biologistes des Hôpitaux

Vous la trouverez en suivant le lien :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSe9hlWJYjeC0NVkIxxK1YrUuze1-YCuQdQ11V_MP4l02nrshQ/viewform

 

C’est une courte enquête qui ne vous prendra que quelques minutes. Les réponses sont précieuses pour le syndicat ! Date limite de réponse : 18 février 2022.

 

Journal officiel du 02/02/2022

 

-Modification de la Nomenclature

Un nouvel arrêté est paru le 1er février 2022 modifiant la liste des actes et prestations mentionnée à l’article L. 162-1-7 du code de la sécurité sociale et l’arrêté du 12 décembre 2020 portant modification des conditions de remboursement de l’acte de détection du génome du SARS-CoV-2 par amplification génique.

https://www.legifrance.gouv.fr/download/pdf?id=9z1C8OP3EwEQDFHnqF1lW2p3M35OxUwvbImODEBXLcw

Cette modification est normalement en application immédiate dès la parution au JO.

 

-Parution de l’arrêté du 18 janvier 2022 modifiant l'arrêté du 15 juillet 2021 fixant la liste des laboratoires de biologie médicale de référence

 https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2022/1/18/SSAP2200859A/jo/texte

 

De nouvelles publications du COFRACsont disponibles

Vous les retrouverez sur le  site internet www.cofrac.fr, dans la rubrique « Toutes nos actualités » ou via les liens dans cette page.

-Publication de la révision de la charte de bon déroulement d’une évaluation d’accréditation en santé humaine.

-Publication d’un document concernant « la communication aux LBM et aux évaluateurs de la position du Comité de section Santé Humaine » concernant l’application contextuelle des recommandations de bonnes pratiques (HAS, sociétés savantes nationales ou internationales, …) dans le cadre de l’accréditation en biologie médicale.

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Ségur du Numérique – Biologie médicale

Enquête - 02/02/2022

 

Le SNBH lance une enquête sur le Ségur du Numérique à destination des biologistes des hôpitaux.

 

Vous la trouverez en suivant le lien :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSe9hlWJYjeC0NVkIxxK1YrUuze1-YCuQdQ11V_MP4l02nrshQ/viewform

 

C’est une courte enquête qui ne vous prendra que quelques minutes. Les réponses sont précieuses pour le syndicat ! Date limite de réponse :  18 février 2022.

nous vous remercions pour votre participation !

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Courrier à Monsieur le Ministre et Madame la Directrice Générale

12/01/2022 - Monsieur Olivier Véran, Ministre des Solidarités et de la Santé Madame Katia Julienne, Directrice Générale de l’Offre de Soins

 

Suite à la parution de l’arrêté du 27 décembre 2021 fixant les modalités de financement des recettes liées à l’activité des structures des urgences mentionnées à l’article L. 162-22-8-2 du code de la sécurité sociale, les syndicats représentatifs des biologistes médicaux hospitaliers, absents des négociations demandent une réouverture du dossier avec la DGOS, pour évoquer certains points n’ayant pas été pris en compte.

Nous souhaitons particulièrement rejoindre les travaux encore en cours sur le sujet de la pédiatrie.

Nous demandons les éléments ayant permis de faire le calcul pour le forfait des examens de biologie médicale. 

Nous craignons que l’application de ce texte soit un frein à l’innovation en biologie médicale pour la prise en charge des patients au niveau des services d’urgence et un échappement  à la mise en place d’une biologie délocalisée, non contrôlée et coûteuse.

Nous sommes également en attente de précisions sur l’application informatique de cet arrêté et souhaitons confirmation que cette modification ne s’applique qu’au logiciel de facturation des établissements de santé et non au niveau des logiciels de gestion informatiques des laboratoires de biologie médicale, certains éditeurs commençant déjà à nous proposer des modifications nuisibles au calcul de notre activité.

Espérant un retour positif de votre part et un rendez-vous avec la DGOS, nous vous adressons Monsieur le Ministre, Madame la Directrice Générale nos salutations les plus respectueuses.

 

Pr. Bruno BAUDIN – Président de la FNSPBHU – 06 47 90 64 94

Pr. Jean-Paul FEUGEAS – Président du SNMB-CHU – 06 85 99 39 18

Dr. Eric GUIHENEUF – Vice-Président Les Biologistes Médicaux – 06 10 97 25 14

Dr. Carole POUPON – Présidente du SNBH – 06 76 36 56 67

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

A l’hôpital on déprogramme tout…sauf la certification HAS V2020 et le COFRAC!

10/01/2022 - Communiqué de presse

Retrouvez le communiqué de presse APH.

http://www.snbh.asso.fr/wp-content/uploads/cp_10_01_2022_certification_aph.pdf

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

L’Edito du SNBH

07/01/2022 - Actualités

 

L’ensemble du Conseil d’Administration du SNBH vous présente à nouveau ses meilleurs vœux pour 2022

 

Nouvelle doctrine de criblage

Vous avez reçu le 6 janvier le reply DGFS-U précisant l’arrêté modificatif sur  le criblage. Ce dernier réduit à 25% au minimum le pourcentage de criblage à réaliser sur les prélèvements positifs avec un CT < 30. Ce taux nous semble déjà inadapté  vu le nombre de RT-PCR à réaliser chaque jour, il sera sans doute revu à la baisse. Le choix aléatoire des prélèvements à cribler peut toutefois s’adapter dans les hôpitaux en fonction des nécessités des services et des demandes des cliniciens. Il n’est en outre plus nécessaire de faire un contrôle par RT-PCR des TAG postifs.

 

Tension en réactifs et consommables

Des problèmes de tension en réactifs et consommables sont aussi annoncés, n’hésitez pas à nous faire remonter, nous relayerons.

 

Forfait âge urgence

Le SNBH a fait un communiqué en association avec les autres syndicats de biologistes hospitaliers pour dénoncer cet arrêté sans concertation avec nous. Un échange avec la FHF est prévu.

http://www.snbh.asso.fr/wp-content/uploads/Communiqu%C3%A9-des-syndicats-de-BM-hospitaliers.pdf

 

Audits Cofrac

N’hésitez pas à demander un report de vos audits en cas de difficulté avec la crise en cours.

 

Ségur du numérique

Un  prochain webinaire sur la biologie médicale auquel participera le SNBH se tiendra le 20 janvier à 16h00.

Lien d’inscription : https://esante.gouv.fr/ans/webinaire/segur-biologie-medicale


 

 

Save the date : 5èmes JFBM à Saint-Etienne du 5 au 7 octobre 2022 !

 

 

Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly

Forfait âge urgence : colère des biologistes médicaux hospitaliers

04/01/2022 - Communiqué de presse
 
Les biologistes médicaux hospitaliers non concertés pour l’application de l’arrêté du 27 décembre 2021 fixant les modalités de financement des recettes liées à l’activité des structures des urgences mentionnées à l’article L. 162-22-8-2 du code de la sécurité sociale.
 
Les syndicats représentatifs des biologistes médicaux hospitaliers ont appris juste avant Noël la parution prochaine d’un arrêté dans lequel la biologie médicale est impliquée. Sans aucune concertation cet arrêté est paru au JO du 29 décembre pour entrer en vigueur le 1er janvier 2022. Les concertations et négociations se sont faites à leur insu entre des représentants urgentistes, la Fédération Hospitalière de France et les syndicats de biologistes libéraux. Si la présence de nos collègues urgentistes est légitime, nous déplorons l’absence des biologistes hospitaliers. 
 
Cet arrêté introduit la facturation forfaitaire ajustée à l’âge lors d’un passage non programmé au sein d’une structure de médecine d’urgence non suivie d’une hospitalisation. Ce « forfait âge urgence » s’accompagne d’un supplément biologie pour la réalisation des actes de biologie correspondant à un code spécifique de la nomenclature des actes de biologie médicale lui aussi dépendant de l’âge du patient et quels que soient les examens réalisées (exception faite des actes 
dont les indications visent le Covid-19). 
 
Cette mesure sans implication des biologistes hospitaliers est purement économique et risque, une fois de plus, de pénaliser les laboratoires de biologie médicale hospitalière, privant les biologistes médicaux hospitaliers de leur expertise et de leur collaboration avec les cliniciens : les prescriptions complémentaires souvent nécessaires à une bonne prise en charge des patients dans le cadre des urgences vont se détériorer. En particulier le forfait pour les enfants en bas âge semble largement insuffisant en raison d’une prise en charge pré-analytique plus sensible. En outre, les examens de biologie délocalisée pourtant soumis comme les autres examens de biologie médicale à l’accréditation obligatoire, ne seront plus maîtrisés par les biologistes médicaux. 
 
Des surcoûts de fonctionnement pour les laboratoires de biologie médicale sont à en attendre avec paradoxalement une activité en B qui a de grandes chances de s’effondrer pour certains établissements et des suppressions de postes à la clé.
 
Enfin, la mise en place de ces mesures n’a pas été prévue sur nos systèmes de gestion informatique de laboratoires et la mise en place au 1er janvier est une aberration. 
 
Les syndicats de biologie médicale hospitaliers exigent d’être associés à l’application de cette mesure qui va impacter l’organisation et l’économie des laboratoires médicaux hospitaliers. 
 
Pr. Bruno BAUDIN – Président de la FNSPBHU – 06 47 90 64 94 
Pr. Jean-Paul FEUGEAS – Président du SNMB-CHU – 06 85 99 39 18 
Dr. Eric GUIHENEUF – Vice-Président Les Biologistes Médicaux – 06 10 97 25 14 
Dr. Carole POUPON – Présidente du SNBH – 06 76 36 56 67 
 
 
Facebook Google+ Twitter Email Print Friendly